Un conseil éthique
pour un patrimoine durable

Gérer sa trésorerie d'entreprise par l'usufruit

De nos jours, beaucoup d’entreprises se demandent comment gérer leur surplus de trésorerie. En effet, les entreprises passaient énormément par leur banque pour gérer cette afflux de trésorerie, souvent sur des bons de caisse, des comptes à terme ou bien des obligations afin de maitriser le risque au maximum.

Malheureusement, de nos jours ces produits financiers ne rapportent plus rien, certains de ces produits ne couvrent plus contre l’inflation. D’où un réel soucis pour les entreprises française, vaut-il mieux placer sa trésorerie d’entreprise, quitte à obtenir une rémunération inférieure à l’inflation? Cependant, il existe des solutions rapportant bien plus sans prendre de risque. Placez votre trésorerie d’entreprise en usufurit de SCPI.

Les avantages d’un placement de trésorerie en SCPI en démembrement sont multiples

Les Sociétés Civiles de Placement en Immobilier sont de l’immobilier diviser en nombre de parts. Elles sont gérer par une société de gestion qui va gérer un parc immobilier constitué essentiellement d’immeubles de bureaux, de commerces ou d’entrepôts. Cela va permettre de mutualisé le risque locatif grâce à la multitude de locataires présents dans un parc immobilier. De plus, la société de gestion va gérer l’entretien, les travaux du parc immobilier ainsi que la gestion locative.

L’intérêt d’une entreprise de réaliser de l’usufruit est de réaliser l’achat des parts de SCPI à un prix inférieur que celui de parts en pleine-propriété. Cette décote varie en fonction de la durée de l’usufruit que l’investisseur va choisir.

De plus, l’achat de parts en SCPI en usufruit est également avantageux sur le plan fiscal car il est amortissable. En effet, elles répondent aux conditions posées par l’administration fiscale pour être amortissable à savoir :

  • Une durée de vie limitée
  • Une perception de revenus de façon régulière
  • Une cession possible à tout moment

Cela va ainsi permettre à l’entreprise de réduire l’imposition sur les revenus servis par les parts.

 

Exemple

Une entreprise investit 100 000€ en usufruit de SCPI sur une période de 5 ans. Elle va donc payer le prix de part à 20% de sa valeur.

Si le prix de part est de 1 000€, elle va donc payer 200€ la part soit cinq fois moins chère une part lui délivrant un rendement sur une valeur de 1 000€.

L’entreprise va donc pouvoir acquérir 500 parts de SCPI soit un rendement de 5% sur 500 000€ alors que l’entreprise n’a réellement investit 100 000€. Elle va donc percevoir 25 000€ de revenus par an pendant 5 ans, et pouvoir amortir  20 000€ par an (100 000€ investit / 5 années). L’imposition sera donc de 5 000€ au taux de l’imposition sur les sociétés.

Si vous souhaitez faire fructifier votre trésorerie d’entreprise, il est important d’être suivi par un conseiller indépendant en gestion de patrimoine.